Toutes les actualités

Image
Titre
Les 200 000 abeilles des ruches de Notre-Dame ont survécu à l'incendie
Texte

Des réactions du monde entier affluaient pour s'inquiéter de leur sort. Les quelque 200 000 abeilles des ruches de Notre-Dame ont survécu à l'incendie qui a ravagé le toit de la cathédrale lundi.

«Les abeilles sont en vie. Jusqu'à ce matin, vers 11h, je n'avais aucune nouvelle», explique l'apiculteur Nicolas Géant qui s'occupe des ruches situées sur la sacristie attenante à la cathédrale. «Au départ, je pensais que les trois ruches avaient brûlé, je n'avais aucune information. Mais j'ai ensuite pu voir sur les images satellites que ce n'était pas le cas et le porte-parole de la cathédrale m'a confirmé qu'elles entraient et sortaient des ruches», poursuit-il.

Lire la suite sur: liberation.fr

Image
Titre
VIDEO. Comment une ruche d'abeilles s'organise-t-elle ?
Texte

Une ruche est réglée comme du papier à musique. Chaque classe d'individus a un rôle qui lui est propre. La reine des abeilles est reconnaissable par sa grande taille et sa lenteur. Elle ne sort jamais de la ruche pour pouvoir pondre des œufs et est aidée par les abeilles dites "ouvrières" qui l'assistent.

Voir la suite sur: 
francetvinfo.fr

Image
Titre
La population d'abeilles augmente en Bretagne
Texte

Malgré les annonces de hausse de la mortalité des abeilles de l'an dernier, la tendance semble s'être inversée. Les apiculteurs bretons ont constaté un regain de population dans leurs ruches. Une bonne nouvelle pour eux et l'espèce en général.

La population d'abeilles a arrêté sa chute des dernières années. Ces insectes noir et jaune ont vu leur nombre se stabiliser, voire augmenter récemment.
Alors que la planète va mal, de nombreuses personnes étaient dans la rue en fin de semaine dernière pour manifester leur colère. Ce regain de population des abeilles serait-il dû aux efforts de certains pour protéger la planète ? La réponse est oui pour certains observateurs.

Voir la suite sur: francetvinfo.fr

Image
Titre
Les abeilles sont capables de faire des additions et des soustractions !
Texte

L'abeille, une bête de mathématiques ? Malgré leur petite taille et leur cerveau d'une superficie d'un millimètre, ces insectes sont les rois du calcul ! 

C'est en tout cas ce qu'affirment des chercheurs français et australiens, membres de la RMIT University de Melbourne et de Centre de recherches sur la cognition animale (CRCA) de Toulouse, dans une étude parue le 6 février 2019 dans la revue Science Advances. 

Les scientifiques sont parvenus au cours de leurs travaux à démontrer qu'une abeille était capable de réaliser une addition ou une soustraction avec des nombres inférieurs à cinq. Pour arriver à ce résultat, les abeilles ont été placées dans un tunnel en forme de Y, avec à l'entrée, des échantillons de carrés de couleur : le bleu pour l'addition, le jaune pour la soustraction. 

 « Les abeilles ont appris à ajouter un élément ou à en enlever un en fonction de la couleur », indique à Actu.fr Aurore Avargues-Weber, chercheuse au CRCA et co-auteure de cette étude. Un système de récompense a été mis en place : si elles avaient vu juste, elles étaient récompensées par de l'eau sucrée.

Lire la suite sur: actu.fr