Besoin d'aide sur le fonctionnement de ce site ?

site@neviere.fr

GEL HYDRO-ALCOOLIQUE PROPOLIA

INFORMATION COVID-19

Sur internet :

Le site www.neviere.fr est resté actif pendant le confinement et les expéditions sont toujours assurées.
 

Au magasin de Valensole :

L'accès au magasin se fait en application des règles sanitaires avec un masque. Le lavage des mains à l'entrée, avec du gel hydro-alcoolique fourni, est obligatoire.

Si vous n'avez pas de masque, merci d'appeler avant de venir au 04.92.74.85.28 ou d'envoyer un mail à girard.neviere@orange.fr afin qu'on puisse préparer votre commande et vous la remettre en mode "drive" lors de votre venue.

Soyez assurés de notre engagement à vos côtés.

Merci de votre confiance
 


Flacons de Gel Hydro-alcoolique ici >

Tous les emballages en verre sont chez Neviere !

Cliquez sur l'image Cliquez sur l'image
image
image

 

A SAISIR !

MIEL DES ALPES CRÉMEUX

MÉDAILLE D'OR 2020

EN 250 et  500 g

Origine France

ICI

image

Nouveau ! L'abreuvoir galvanisé à 34 ¤ HT

ICI


DESOPERCULATEURS

EXTRACTEURS

MATURATEURS


Liens rapides :

Les établissements Neviere sont sur facebook...

 
 

Les offres du moment !

Nevière, une entreprise familiale créée en 1930

Nevière, une entreprise familiale créée en 1930

En 1930, Michel NEVIERE, le grand-père, exploite sur le plateau de Valensole près de 400 ruches, ce qui est pour l'époque une très belle exploitation.

Son sérieux et sa persévérance lui permettent de recevoir de nombreux prix et récompenses pour son miel de Lavandes. Il deviend au fil du temps une personnalité reconnue dans le milieu apicole.

Lire la suite...

Les établissements Neviere sont partenaires de l'Education Nationale et des concours d'apiculteurs

Les établissements Neviere sont partenaires de l'Education Nationale et des concours d'apiculteurs
Les établissements Neviere sont partenaires de l'Education Nationale et des concours d'apiculteurs
Plan d'accès et contact

Plan d'accès et contact

 

 

michel.neviere@neviere.fr

Route de Manosque
BP15 
04210 Valensole

04 92 74 85 28

Actualités

Image
Titre
Le Lot, vivier de biodiversité pour les abeilles solitaires
Texte

400 espèces sur 984 recensées en France. Le Lot est l'un des départements les plus riches en Hyménoptères Anthophila (abeilles solitaires) en France.

C'est ce que révèle l'étude menée par Christophe Philippe, qui a publié en juillet 2020 un article scientifique intitulé, « Contribution à l'inventaire des Hyménoptères Anthophila du département du Lot : liste préliminaire commentée »*, une première liste commentée des abeilles solitaires du département du Lot.

Lire la suite sur: actu.fr

Image
Titre
Comment distinguer le vrai miel du faux miel ?
Texte

Le miel naturel, produit par les abeilles à partir du nectar, possède de nombreux bienfaits. On trouve pourtant dans les rayons du miel transformé à base de sirop de glucose ou de maïs, contenant de l'amidon ou des colorants. Un faux miel qui n'a évidement pas les mêmes qualités que le vrai. Comment distinguer le vrai miel du faux miel ?

Lire la suite sur: futura-sciences.com

Image
Titre
Cancer du sein : un traitement prometteur à base de venin d'abeille
Texte

Et si l'abeille n'avait pas encore révélé tout son potentiel bienfaisant ? Des chercheurs australiens affirment en effet que leur venin possède des propriétés qui permettent de détruire les cellules malignes de certains types de cancer du sein, particulièrement agressifs.
Ils évoquent notamment une nouvelle piste de traitement contre les cancers dits « triple négatif ». Ce type de cancer, qui concernerait 15% des malades, touche souvent des femmes plus jeunes et aurait des origines héréditaires.

Lire la suite sur: francesoir.fr

Image
Titre
Découverte d'une abeille mutante à la fois mâle et femelle
Texte

Alors qu'il entretient ses ruches au mois de juin, le regard du maître apiculteur Joseph Zgurzynski est attiré par quelque chose d'inhabituel : les yeux jaunes de l'une des occupantes de la ruche quand toutes ses congénères ont les yeux noirs, la couleur normale pour une abeille, une différence qui saute aux yeux.

Et ce n'est pas tout. En y regardant de plus près, Zgurzynski réalise qu'en plus d'être de la mauvaise couleur, les yeux sont anormalement grands. En fait, ils ressemblent à s'y méprendre aux yeux paraboliques typiques des abeilles mâles, ou faux bourdons, alors que le reste du corps de l'animal, son abdomen, son dard et ses ailes, fait penser à celui d'une femelle.

Lire la suite sur: www.nationalgeographic.fr